PUBLICATIONS

Camille Robert et Louise Toupin (dir.), Travail invisible. Portraits d’une lutte féministe inachevée, Montréal, Éditions du remue-ménage, 2018, 200 p.

Comment se décline l’enjeu du travail invisible dans différents milieux, et où en sont les revendications pour faire reconnaître ce travail et le sortir de l’ombre? Rassemblant des militantes féministes et des intellectuelles engagées sur ces questions, cet ouvrage collectif entend remettre le sujet du travail invisible à l’ordre du jour politique tout en proposant des pistes de réflexion et de mobilisation concrètes.

Camille Robert, Toutes les femmes sont d’abord ménagères. Histoire d’un combat féministe pour la reconnaissance du travail ménager, Montréal, Éditions Somme toute, 2017, 178 p.

Ce livre propose une analyse historique des discours féministes sur le travail ménager et des débats entourant sa reconnaissance, à travers trois avenues : la socialisation, le salaire au travail ménager et les réformes gouvernementales. Rendre visible un travail qui ne l’est pas et réinscrire au sein des luttes féministes les enjeux liés à la reproduction sociale, tel est le but de cet ouvrage documenté et rigoureux.

OUVRAGES ET CHAPITRES D'OUVRAGES

Camille Robert, « L’avenir du féminisme québécois discuté avec Camille » dans Micheline Dumont, Le féminisme québécois raconté à Camille, Montréal, Bibliothèque québécoise, 2019.

Camille Robert et Louise Toupin (dir.), Travail invisible. Portraits d’une lutte féministe inachevée, Montréal, Éditions du remue-ménage, 2018, 200 p.

Revue de presse

 

Camille Robert, « Du travail d’amour au travail exploité : retour historique sur les luttes féministes entourant le travail ménager » dans Camille Robert et Louise Toupin (dir.),

Travail invisible. Portraits d’une lutte féministe inachevée, Montréal, Éditions du remue-ménage, 2018, p. 31-45.

 

Camille Robert, « De la nécessité de politiser le travail ménager : quelles perspectives pour les féministes d’aujourd’hui? », Françoise Stéréo. Anthologie, Moult Éditions, 2018, p. 89-95.

Camille Robert, Toutes les femmes sont d’abord ménagères. Histoire d’un combat féministe pour la reconnaissance du travail ménager, Montréal, Éditions Somme toute, 2017, 178 p.

Sélectionné pour le Prix des libraires du Québec

Sélectionné parmi Les dix essais québécois de 2017, La Presse

Sélectionné parmi Les 100 meilleurs livres québécois de l’année 2017, Les libraires 

Camille Robert, « Lessivée », dans Suzanne Zaccour et Michaël Lessard (dir.), Dictionnaire critique du sexisme linguistique, Montréal, Éditions Somme toute, 2017, p. 128-135.

 

Camille Robert, « Récit imagé de la grève étudiante et du ‘‘printemps québécois’’ », dans Jean-Pierre Boyer et al. (dir.), À force d’imagination. Affiches et artéfacts du mouvement étudiant au Québec 1958-2013, Montréal, Éditions Lux, 2013, p. 63-111.

 

Camille Robert, « ‘‘Notre arme, c’est la grève’’ : Quelles victoires pour les grévistes de 2012? », dans Mylène Bigaouette et Marie-Eve Surprenant (dir.), Les femmes changent la lutte, Montréal, Éditions du remue-ménage, 2013, p. 295-311.

ARTICLES

Camille Robert, « Sacrée, l’égalité hommes-femmes? Usages de l’histoire et de l’égalité dans les débats sur les signes religieux au Québec », Écrire l'histoire, n˚19, 2019

Camille Robert, « Sur les traces de l'histoire des femmes », La Gazette des femmes, 22 octobre 2019.

Camille Robert, « Travail invisible : entretien avec Maud Simonet », À Bâbord!, n° 81, octobre-novembre 2019, p. 49-50.

Camille Robert, « La Révolution tranquille à l’épreuve de la reproduction sociale», Liberté, n° 325, 2019, p. 52-55.

Camille Robert, « Éducatrices à l'enfance : des professionnelles en manque de reconnaissance », La Gazette des femmes, 31 mai 2019.

Camille Robert, « Le travail  invisible, angle mort des luttes sociales? », À Bâbord, n
˚ 78, février-mars 2019, p. 18-23.


Camille Robert, « Quand l’histoire s’invite dans les débats sur les signes religieux », Le Devoir d’histoire, Le Devoir, 15-16 décembre 2018, p. B9.


Camille Robert, « Entretien avec Louise Toupin », Blogue du Centre d’histoire des régulations sociales, décembre 2018.


Camille Robert, « Prolétaires de tous les pays, qui lave vos chaussettes? », Ricochet, mai 2018.


Camille Robert, « Tout le monde veut une révolution, mais personne veut faire la vaisselle », Zinc, n˚ 44, p. 83-90.


Camille Robert, « Entrevue avec Suzy Basile. Femmes autochtones et justice environnementale », À Bâbord, n˚ 74, avril-mai 2018, p. 38-39.


Camille Robert, « Il y a 50 ans : La Commission Bird, un point tournant pour la condition des femmes au Canada », Le Devoir d’histoire, Le Devoir, 21 octobre 2017, p. B6.


Camille Robert et Adèle Clapperton-Richard, « Chercher l’absence des femmes », HistoireEngagée, octobre 2017.


Camille Robert, « Aide financière au parent au foyer : un piège pour les femmes? », HistoireEngagée, octobre 2017.


Camille Robert, « Cinq printemps de luttes féministes étudiantes (2012-2017) », Relations, n˚ 792, septembre-octobre 2017, p. 13.

Camille Robert, « Le “nous” du printemps québécois : entre récit national et solidarités internationales », Nouveaux Cahiers du socialisme, n˚ 18, été 2017, p. 198-204.

Camille Robert, « Aux origines du 8 mars », HistoireEngagée, mars 2017.

Camille Robert, « ‘‘Toutes les femmes sont d’abord ménagères’’ : Discours féministes sur le travail ménager au Québec (1968-1985) », Le Manuscrit, édition Colloque 2016.

Camille Robert, « Radical softness. La féminité subversive », Artichaut Magazine, février 2016.

 

Camille Robert, « Femmes et régulations sociales : Retour sur la journée d’études du 20 novembre 2015 », HistoireEngagée, janvier 2016.

Camille Robert, « Le mouvement étudiant et son rapport à l’histoire. Le cas de la grève générale illimitée de 2012 », HistoireEngagée, septembre 2015.


Camille Robert, « De la nécessité de politiser le travail ménager : quelles perspectives pour les féministes d’aujourd’hui? », Françoise Stéréo, n˚ 4, 2015.

Camille Robert, « Le salaire au travail ménager : réflexion critique sur une lutte oubliée », Possibles, vol. 38, n˚1, été 2014, p. 13-26.


Camille Robert, « La jeunesse ouvrière catholique comme pilier de l’engagement social : 1931-1939 », Le Manuscrit, édition Colloque 2013.

RECENSIONS

Camille Robert, « Recension : Catherine Charron, Aux marges de l’emploi. Parcours de travailleuses domestiques québécoises, 1950-2000, Montréal, Éditions du remue-ménage, 2018, 262 p. », Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 72, n˚ 3, hiver 2019, p. 97-99.


Camille Robert, « Recension : Marie Lavigne et Michèle Stanton-Jean, Idola Saint-Jean. L’insoumise, Montréal, Éditions du Boréal, 2017, 382 p. », Bulletin d’histoire politique, vol. 27, n˚ 1, automne 2018, p. 190–193.


Camille Robert, « Recension : Louise Desmarais, La bataille de l’avortement. Chronique québécoise, Montréal, Éditions du Remue-Ménage, 2016, 548 p. », Bulletin d’histoire politique, vol. 26, n˚ 1, 2017, p. 367-369.


Camille Robert, « The Ninth Floor : Finding Black Power in Montreal », Active History, mars 2016.

Camille Robert, « The Ninth Floor : sur les traces du Black Power à Montréal », HistoireeEngagée, mars 2016.
 

© 2020 Camille Robert

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • LinkedIn Clean Grey