top of page

Projets en cours

  1. Les travailleuses de l'éducation et de la santé face au tournant néolibéral de l'État québécois (1980-1989)
    Thèse de doctorat à l'Université du Québec à Montréal


    Mes recherches visent à comprendre comment les travailleuses de l'éducation et de la santé ont vécu le tournant néolibéral de l'État québécois dans les années 1980. En s'appuyant sur les approches de l'économie politique féministe et du féminisme marxiste, ma thèse démontrera également comment la transition néolibérale a provoqué une « crise de la reproduction sociale » qui a bouleversé les parcours professionnels et personnels des travailleuses, avec des conséquences durables sur ces secteurs traditionnellement féminins.

    Afin de mesurer la portée de cette crise, quatre espaces seront explorés – l’école, l’hôpital, les syndicats et le foyer – et constitueront les chapitres principaux de la thèse. Les chapitres portant sur l’école et l’hôpital présenteront les transformations en cours dans ces milieux particulièrement sous l’angle de la dégradation des conditions d’emploi, de l’organisation du travail et des bouleversements dans le rapport à la profession des enseignantes et des soignantes. Le chapitre suivant explorera les expériences des travailleuses dans les structures syndicales et lors des conflits de travail, notamment sur les lignes de piquetage et dans les locaux de grève, qui se révèlent comme espaces de
    care dans la lutte. Le dernier chapitre, qui se déroulera au foyer, exposera les enjeux liés à l’articulation famille-travail-militantisme, les répercussions plus intimes de la précarisation des conditions d’emploi et des conflits de travail, ainsi que les revendications en matière de reproduction sociale formulées par les travailleuses : congés de maternité, retrait préventif, ouverture de garderies en milieu de travail, etc. 

    Mon projet, qui s'appuie sur un vaste corpus de sources orales et d'archives, apportera plusieurs contributions importantes à l’historiographie québécoise, notamment en histoire des femmes, du syndicalisme, de l’État et des services publics. Alors que de nombreux travaux ont porté sur la formation de l’État providence québécois, sa remise en cause à travers le néolibéralisme a été peu étudiée dans une approche historique. Plus largement, cette étude entreprendra de jeter un nouveau regard sur une décennie généralement retenue pour ses reculs, en mettant en lumière les résistances des travailleuses dans la défense des services publics.


     
  2. Projet de recherche Feminist Activism: Creating an Archival, Activist and Historical Network for Oral History Collection 
    Subvention d’engagement partenarial, Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH/SSHRC)

    This project brings together the Library and Archives Canada/Bibliothèque Archives Canada (LAC/BAC hereafter LAC) with scholars to develop principles and promising practices for oral histories from the moment of collection through the life cycle of the interview. Our special concern is sharing the histories of marginalized communities of women across Canada.

     
  3. Responsable des comptes rendus en français pour la revue Labour / Le Travail

    Labour / Le Travail une revue publiée deux fois par an par le Comité canadien sur l’histoire du travail, qui propose de nombreuses analyses critiques de documents historiques et contemporains sur les classes sociales, le monde ouvrier, le radicalisme, les relations industrielles, l’économie, les femmes, les rapports sociaux de sexe, le travail et tout un éventail de sujets connexes.

     
  4. Membre du comité éditorial de la revue en ligne HistoireEngagée

    Occupant une place à part dans le paysage historiographique et scientifique francophone, la revue HistoireEngagée.ca est une plateforme de diffusion des savoirs et des connaissances historiques. Son approche favorise la révision des récits dominants et, dans une logique collaborative, la création de savoirs. En choisissant une diffusion en libre accès qui rejoint à la fois la communauté savante et un public élargi, HistoireEngagée.ca souhaite susciter une discussion sur l’histoire ouverte à tous et à toutes.

     
  5. Consultation et recherche pour le Ministère de la Culture et des Communications du Québec

    Identification et documentation de personnages et d’événements liés à l’histoire des femmes afin de bonifier le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Projets terminés

  1. Codirection du numéro « Configurations des héritages féministes » (vol. 35, n° 1) pour la revue Recherches féministes

    Ce dossier de Recherches féministes cherche à mettre en évidence les héritages symboliques et matériels que reçoivent les féministes, et également les héritages qu’elles désirent léguer aux générations suivantes. Par héritage, nous entendons ce que l’on retient ou ce qui est transmis par celles qui nous précèdent, et ce, que les liens avec elles soient choisis, imposés, familiaux ou identitaires. Les axes suivants seront considérés : des héritages féministes déterminants ; des héritages féministes (re)pensés ; des legs conflictuels.

     
  2. Consultation historique pour la série Décoloniser l'histoire (Picbois Productions)

    Travail de consultation pour la seconde saison de la série documentaire en vue d'un épisode sur l'histoire des travailleuses domestiques au Québec.


     
  3. Membre du comité artistique pour Je suis une femme d'octobre, Théâtre ESPACE GO

    Présenté du 1er au 31 octobre 2020, Je suis une femme d’octobre est un événement qui réunit murale, exposition de photos en mode déambulatoire, création de récits et activité participative. Le Théâtre ESPACE GO célèbre 50 ans de mobilisation de femmes qui ont eu un impact profond sur les transformations de la société. Autant de luttes qui résonnent toujours haut et fort aujourd’hui et que les manuels d’Histoire ne racontent pas. Pensé collectivement, ce projet détourne artistiquement et politiquement les récits officiels de ce qu’on nomme « la crise d’Octobre » pour faire fléchir l’Histoire et en éclairer les angles morts.

     
  4. Projet de recherche Perspectives croisées sur les sociétés postcroissance
    Subvention Connexion, Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH/SSHRC)


    Le projet Perspectives croisées sur les sociétés post-croissance vise à rassembler une équipe interdisciplinaire de chercheur·e·s afin d’esquisser les contours de sociétés écologiques, justes, démocratiques et libérées de l’impératif de croissance illimitée.

    Page web


     
  5. Consultation pour la série documentaire 50 ans d'avancées des femmes
    Eurêka Productions et Savoir média


    Consultation et recherche pour une série documentaire de 6 épisodes présentant les avancées dans la condition des femmes au Québec, de la commission Bird au mouvement #MeToo.

    Diffusion sur Savoir média en mars 2020.


    En 1970, dans un Québec en pleine effervescence, la commission Bird sur la situation de la femme canadienne, créée trois ans plus tôt, dépose son volumineux rapport. 167 recommandations qui incitent le gouvernement et les hommes à s’adapter à la nouvelle réalité des citoyennes du pays, ayant soif de liberté et souhaitant s’émanciper sur plusieurs plans. Corps, sexualité, prise de parole, engagement, éducation, travail, famille : tout se métamorphose. Après 50 ans d’avancées, où en sont rendues les femmes au Québec?


     
  6. Co-organisation du colloque Toujours debouttes! : perspectives sur le renouveau féministe au Québec
    Université du Québec à Montréal

    Ce colloque vise à revisiter, cinquante ans après l’émergence du Front de libération des femmes, l’héritage de cette frange des mouvements féministes en (ré)examinant les discours, les publications, les créations, les revendications et les mobilisations – mais aussi les limites et les absences.
     
    Page Facebook et appel à communications

     
  7. Co-direction du dossier « Quel avenir pour le travail? »
    Revue À bâbord!
     
    Paru dans le numéro d'automne 2019 de la revue, ce dossier rassemble neuf articles qui permettent d’esquisser les contours de milieux d’emploi plus émancipateurs et inclusifs, d’offrir des outils pour faire face à l’aliénation 2.0 et, plus largement, de repenser les formes d’organisation collective en lien avec le travail.

bottom of page